Vendredi 20 janvier 5 20 /01 /Jan 14:04

Radio Communautaire Okinka Pampa
Avec le soutien de Noé Conservation, une radio communautaire, appelée Okinka Pampa, a été créée au sein du Parc National d'Orango pour renforcer le lien social entre les îles du Parc à travers la diffusion d'informations et de programmes de sensibilisation (environnementale et sanitaire).
Extrait de l'interview d'Arnaud Greth, Président de Noé Conservation, d’Antonio Campone, Second Secrétaire et Chef de Secteur de la délégation de l'Union Européenne de Guinée-Bissau, et de Cristina Silva, Coordinatrice Nationale du Small Grant Program du Programme des Nations Unies pour le Développement - Fonds pour l'Environnement Mondial en Guinée-Bissau.
Samedi 10 décembre 2011 (28 min 05 s)

 

Pour écouter l'émission, téléchargez-la ICI



Par Noé Conservation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 15 juin 3 15 /06 /Juin 14:00

Le documentaire "Acampamento de Uno" montre l’installation de camps de pêcheurs migrants dans l’archipel des Bijagos, un des derniers sanctuaires pour la biodiversité marine en Afrique de l’Ouest. Les personnes interrogées font parties du campement de Uno.


Cette série d’interviews illustrent la situation telle que les pêcheurs étrangers la perçoive. Par manque de poissons dans leurs pays d’origine, ils migrent en Guinée-Bissau pour y trouver du travail. Au cours des années, divers activités se sont créées autour de la filière pêche : fumerie, exportation etc. Les pêcheurs, aux techniques de pêche non-durables, ne se rendent pas forcément compte de l’amenuisement des stocks halieutiques.


La pression de la pêche sur l’environnement et en particulier sur les raies et les requins, avérée par les scientifiques, reste méconnue par ces pêcheurs. La protection du Parc National d’Orango resterait incomplète sans une activité de communication et de sensibilisation sur ces problématiques. Ce travail auprès des pêcheurs migrants est un des volets du programme « Poisson-scie et biodiversité marine menacée » en Guinée-Bissau, de Noé Conservation.

 

 

 

Par Noé Conservation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 24 mai 2 24 /05 /Mai 17:44

L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature estime actuellement que 72 % de tous les stocks de poissons européens sont en surpêche. Parmi eux, plus de 20 % sont exploités au-delà des limites biologiques de sécurité, c’est-à-dire au delà de leur capacité normale de reproduction. Les plus vulnérables à ces pratiques sont les espèces à croissance lente et à maturité tardive, tels les requins et les raies. Victimes d'une surexploitation chronique, certains stocks de poissons ont aujourd’hui atteint des niveaux dangereusement bas. Mais cela n’a pas toujours été le cas.


Tel est le thème de la semaine européenne de la pêche qui aura lieu du 4 au 12 Juin 2011. Le but des évènements organisés est de réunir des témoignages et des preuves de la richesse passée des mers auprès des communautés de pêcheurs. L’ensemble sera ensuite transmis aux ministres européens de la pêche avec le message suivant : « Nous voulons retrouver cette situation ».


L’Union Européenne exerce une énorme influence sur la gestion de la pêche mondiale : elle siège dans quasiment toutes les Organisations régionales de pêche et pourrait par conséquent  promouvoir des pratiques durables chez elle comme à l’étranger. En ce moment c’est l’inverse qui se produit. Les importations massives et les pêcheries industrielles au-delà des eaux européennes ont pour conséquence d’exporter cette surpêche, qui affecte souvent des communautés côtières dépendantes du poisson pour se nourrir et subsister.


La semaine européenne de la pêche est une opportunité unique pour faire entendre à nos ministres que les principes d’une gestion durable devraient figurer dans la Politique Commune de la Pêche, qui sera réformée en 2012.  A cette occasion, l’équipe du programme « Poisson-scie et biodiversité marine menacée » prépare un documentaire illustrant, au travers de plusieurs interviews de pêcheurs résidents et migrants, les conséquences de la surpêche dans l’archipel des Bijagos.


Par sa contribution, Noé Conservation souhaite participer, aux côtés d’Océan2012, à la réforme de la Politique Européenne de la Pêche. Les nombreuses organisations regroupées au sein de cette coalition œuvrent  pour stopper la surpêche, mettre fin aux pratiques de pêche destructrices et assurer une utilisation juste et équitable des ressources halieutiques. Si vous voulez nous aider à instaurer une gestion juste et équitable des stocks de poissons, rendez-vous sur le site d’Océan2012 où vous trouverez la liste des événements prévus pour cette semaine, et bientôt sur ce blog et sur notre site internet pour la diffusion de notre documentaire.


 

 

 

 

Par Noé Conservation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 28 juin 1 28 /06 /Juin 15:33

 

 

 

C’est autour de ce thème évocateur et fortement chargé de défis que plus de 150 participants représentant diverses organisations de défense de l’environnement et la société civile se donnent rendez-vous à Nouakchott, du 28 juin au 1er juillet 2010. En organisant pour la 5ème édition, ce forum, le Programme régional pour la conservation de la zone côtière et marine en Afrique de l’Ouest (PRCM) entend renforcer le potentiel de partenariat et de mobilisation de ses acteurs (Cap-Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée-Conakry, Mauritanie, Sierra-Léone, Sénégal) et partenaires face aux graves menaces qui affectent le littoral ouest-africain.

 

Noé Conservation y présente le poster suivant :

 


 

Poster

 

 

 

 

 


Par Noé Conservation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 juin 4 10 /06 /Juin 15:10

 

 

 Les efforts sont récompensés ! Voici les news du terrain :

 


 

Page1.jpg

 

 

 

 


 


Par Noé Conservation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus